Journal du tournage : jour 3

Le matin, nous sommes allés tourner une scène de cours de Yoga dans la salle « Velvet Yoga », à Metz.

C’était une scène particulière, car elle comprenait beaucoup de figurants, donc assez complexe pour notre petite équipe de gérer autant de monde. Il y avait autant de figurants que de techniciens. En plus, un reportage de Mirabelle Tv sur le film et les réalisateurs devait être réalisé ce jour même : il fallait tout gérer en simultané (Vidéo disponible sur ce site web).

Pour tourner la scène du cours de Yoga, une véritable chorégraphie a été préparée par Victoria Fleurentin, la sœur d’un des réalisateurs (Charles Fleurentin). L’équipe des figurants a ainsi pu se préparer à l’avance permettant un résultat très réaliste sur le cours de Yoga.

La professeure de Yoga dans la scène (jouée par Amy Bossi) est une véritable professeure de yoga. Ce choix a été fait pour tendre vers plus de réalisme, d’incarnation du réel dans ces scènes représentant des activités du quotidien.


L’après-midi, nous partons pour Nancy tourner une scène dans un Aquarium. Il avait été difficile de trouver une véritable boutique de poisson et d’aquarium, vu qu’elles se font rares. Le propriétaire a accepté de nous prêter le lieu le temps d’une après-midi.

Cette petite boutique était dans un centre commercial assez vieillissant, où une ambiance glauque régnait dans tout le bâtiment avec des éclairages néons en fin de vie. Les gens présents dans ce centre commercial étaient plutôt surpris de voir s’agiter toute une bande de jeunes, équipés de caddies remplis de matériel technique.

Au contraire, dans la boutique même, un monde beaucoup plus coloré s’offrait à nous. Les lumières bleues et roses des aquariums créaient une ambiance beaucoup plus originale et chaleureuse.

La scène tournée concernait une visite du personnage principal, accompagnée de son amie Julie. Une discussion autour de leurs sentiments communs s’engage et finalement, un vendeur vient interrompre les déclarations.

Malgré le peu de dialogue contenus dans cette scène, il a été long de mettre tout en place. Les câbles du matériel ont dû être fixés au plafond pour être dissimulés et l’espace assez restreint a exigé plusieurs précautions et réflexions sur les plans et déplacements de la caméra.

La scène aurait dû être tournée de 14h à 18h, mais nous avons fini à 21h. Heureusement, le propriétaire a été conciliant sur la longueur imprévue de cette prise.

Nous sommes rentrés entre 22h et 23h, sans avoir mangé, c’était encore une journée épuisante pour toute l’équipe.

Les imprévus n’étaient pas près de s’arrêter, car le lendemain, une scène très importante en extérieur allait être tournée, au bord d’un étang. Or, la météo annonçait de la pluie. Ce qui inquiéta toute l’équipe. L’organisation du lendemain devait être modifiée, il fallait trouver une tente pour abriter tout le matériel et des multitudes de parapluies, et ce en moins de 12h. La tension était à son comble, tous exténués, après une très longue journée, nous savions que nous dormirions peu, mais demain était une journée décisive : c’était la scène finale du film !

jour3_4

jour3_6

jour3_3

jour3_2

jour3_5

jour3_1